14 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

Qu’a dit Rafael Correa à propos d’avions américains ?

Dans la série des « preuves incontestables » attestant de l’existence des chemtrails, nous avons une vidéo du président de l’Equateur, R. Correa, qui soit-disant parle de trainées chimiques. Il indique notamment que s’il voit des avions faire des épandages, il enverra son aviation capturer l’avion. Voici la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xldtys

De base, nous voyons que les propos sont flous. Il parle de gaz mais sans grandes précisions et on peut se demander comment certains ont pu en arriver à la conclusion qu’il parle de chemtrails. Faute d’une traduction parfaite, il est difficile de vérifier exactement ses dires. Il fait en outre mention de l’entreprise DynCorp qui est une entreprise travaillant étroitement avec l’armée américaine.

De rapides recherches permettent de voir que Correa fait en réalité référence aux épandages de produits chimiques en Colombie sur les plantations de coca (produit brut à l’origine de la cocaïne) afin de les détruire. Ces plantations sont en effet une source importante de revenu pour les groupes rebelles tel que les farcs. Le gouvernement colombien, aidé par le gouvernement américain, asperge donc ces plantations avec des produits chimiques comme du glyphosate pour détruire ces plantations. Ce qui ne plaît pas à Correa, c’est que ces produits sont potentiellement dangereux à la fois pour les cultures sur son sol mais aussi pour les fermiers équatoriens puisque les épandages se déroulent près de la frontière. Il considère donc la présence de ces avions comme une provocation voire une menace.

Ces événements ont eu lieu en 2006, on peut en retrouver le récit dans un article d’Al Jazeera en anglais. Si vous préférez l’espagnol, vous pouvez voir cet article. Même l’article wikipédia sur le glyphosate parle de cet événement. Un article de la BBC évoque cette crise diplomatique et l’accord qui a été trouvé entre l’Equateur et la Colombie ici.

Cette vidéo a aussi été l’occasion de prétendre qu’aucune trainée persistante n’était visible dans les pays d’Amérique centrale ou du sud, supposant ainsi qu’il s’agit bien d’un programme conscient et volontairement mis en place. Pourtant, on peut trouver de nombreuses images sur internet prouvant le contraire.

Trainées persistantes au Brésil :

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Trainées persistantes en Argentine :

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Trainées persistantes en Équateur :

Image de prévisualisation YouTube

Notons toutefois qu’il se peut effectivement que les trainées persistantes soient moins nombreuses en Amérique du sud qu’en Amérique du Nord. La raison en est simple, il y a bien plus d’avions en Amérique du Nord qu’en Amérique du Sud. Les États-Unis par exemple ont un réseau aérien interne bien plus développé que les autres pays d’Amérique. Pour bien comprendre la différence fondamentale qu’il y a entre ces deux régions, il suffit de se rendre sur un radar virtuel comme Flightradar 24. Au même moment, voici ce que nous obtenons :

Qu'a dit Rafael Correa à propos d'avions américains ? dans Images et vidéos 1415967666-radar-usa

1415967659-radar-ads dans Images et vidéos

La quantité d’avions est simplement incomparable. Même en doublant ou triplant le nombre d’avions en Amérique du Sud, nous serions toujours largement en dessous du nombre d’avions aux États-Unis.

Ainsi, encore une fois nous faisons face à une manipulation de vidéo pour amener des conclusions largement erronées et qui n’ont rien à voir avec d’hypothétiques chemtrails.

Laisser un commentaire

Gavottelapoulette |
Un collectif pour Breteil |
Sanspapiers87 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Depression Ultime
| Serrurierparisscr
| lamerdeenpetitscarres