11 novembre 2014 ~ 11 Commentaires

La maladie des Morgellons et son lien supposé avec les chemtrails

Certains sujets sont plus sensibles à aborder que d’autres et quand il en va de la santé des individus, certaines questions deviennent épineuses, notamment car la passion l’emporte souvent sur la raison. La question des Morgellons que nous allons traiter ici en fait partie. Brièvement, ce qu’on désigne par le terme morgellons est une maladie dont les symptômes sont visibles sur la peau, avec des tâches, boutons, croutes. Plusieurs personnes relatent également la présence de filaments sur leurs plaies voire qui sortent de leur peau. Il est important de préciser que de nombreux symptômes peuvent être regroupés sous la dénomination de morgellons. Le fait est que cette maladie est mal définie car elle n’a justement pas de symptômes limités ou précis et que ce sont souvent les patients qui associent leur mal à cette maladie.

Les morgellons sont parfois appelés la « maladie des chemtrails » car certaines personnes associent l’apparition des trainées persistantes avec l’émergence de cette maladie, suggérant ainsi un lien de causalité qui n’est en réalité nullement démontré. On se souvient notamment d’avoir vu que la persistance des trainées ne date pas d’hier. On ignore en outre depuis quand exactement les morgellons existent.

Que nous disent les recherches scientifiques sur ce phénomène ? Le Center for Diseases Control and Prevention aux États-Unis a mené une étude en 2012 sur 115 patients et en a conclu que la majorité des dommages visibles sur la peau étaient le résultat d’une surexposition au soleil. En outre, les plaies et endommagements de la peau étaient le résultat direct de grattement et de démangeaisons chroniques. Quant aux filaments retrouvés sur la peau, après analyse, il s’avère qu’ils correspondaient globalement tous à des fibres de coton.

De plus, un nombre non négligeable de patients ont obtenu des résultats positifs lors de tests neuropsychologiques tel que la dépression, des préoccupations somatiques (indiquant des problèmes de santé) et l’usage de drogues.

Dans tous les cas, cette étude n’a pas permis de mettre au jour une quelconque source d’infection ni un lien avec l’environnement des patients.

Une autre étude datant de 2011 a mis en avant que la maladie des morgellons est fondamentalement liée au mental des individus. Sur 108 patients, l’un était concerné par des morpions alors que les 107 patients restant n’avaient aucune trace d’infection par un quelconque parasite. Les plaies visibles sur la peau sont en réalité le résultat du syndrome d’Ekbom. Les personnes victimes de ce syndrome sont persuadées d’êtres infestées de parasites. La description qui en est faite ressemble étrangement à celle des morgellons : « Le patient est convaincu de l’infestation parasitaire, mais il n’y a aucun signe objectif constatable. Il décrit des picotements cutanés, des sensations de grouillement, etc. Il existe parfois des lésions de grattage. Il pense amener des « preuves » au médecin, mais ce sont en général de petits bouts de laine, ou bien des squames qu’il montre victorieusement comme une preuve de la réalité de ses allégations. Le patient n’est pas accessible au raisonnement, et s’il a le sentiment de ne pas être cru, il va avoir tendance à consulter un autre médecin. Typiquement, il n’y a pas d’autre élément délirant, le patient est cohérent en dehors de cette conviction délirante très précise.« 

Encore une fois, les filaments analysés lors de l’étude de 2011 montre qu’il s’agit de cheveux, de fils textiles, de peaux mortes ou de simples poussières de la vie quotidienne. Aucune trace d’éléments inconnus ou suspects n’a été relevée.

On peut alors se demander comment des troubles psychologiques peuvent amener à des résultats physiquement visibles, parfois impressionnants. Ce n’est en réalité pas un phénomène inconnu en psychologie puisqu’il est connu sous le nom d’hystérie de conversion. Dans un tel cas, un conflit psychique est convertit en conflit physique. Certains cas extrêmes peuvent alors voir le jour comme des troubles visuels, des paralysies ou un affaiblissement musculaire.

En l’absence d’éléments objectifs et concrets, la maladie des morgellons ne peut aucunement être associée aux chemtrails, le syndrome d’Ekbom est d’ailleurs connu depuis la fin du 19e siècle. Si des chemtrails étaient responsables de cette maladie, ce ne sont pas simplement quelques centaines ou milliers de personnes à travers le monde qui seraient concernées mais bien des centaines de milliers. Il faut en outre comprendre que la maladie des morgellons comme cas unique est une simplification de la réalité. Les cas sont multiples et les symptômes variés. On pourra alors expliquer plusieurs cas de manière différente.

Il est toutefois important de préciser que si cette maladie est hautement liée au psychisme des personnes concernées, il ne s’agit pas pour autant de blâmer ces personnes ou de les présenter comme aliénées. Les troubles psychologiques sont multiples et variés et touchent de nombreuses personnes, le cas actuel n’en est qu’un parmi d’autres. Pourtant, vouloir à tout prix associer cette maladie aux chemtrails est hautement dangereux pour les malades puisque cela les éloigne d’une véritable prise en charge médicale auprès d’un dermatologue et d’un psychiatre. Il en revient à la responsabilité des personnes qui continuent à propager ces légendes urbaines de cesser de jouer avec les malades en alimentant la confusion.

11 Réponses à “La maladie des Morgellons et son lien supposé avec les chemtrails”

  1. bonjour !
    encore une fois vous faites référence à certains articles qui vont dans votre sens ..ne seriez-vous pas influencé par vos certitudes (biais…)?
    vous nous parlez de deux études , sur l’une , « selon l’article » comme étant la plus grande réalisé à ce jour , il s’agit de 108 personnes qui sont des patients de cette clinique , c’est peu je trouve quand on voit le nombre de malade ds le monde se déclarant atteint de la maladie des morgellons ..
    l’enquète du cdc n’a convaincu que des gens comme vous ! par contre ceux atteint de cette maladie , leur entourage et ceux qui ne les prennent pas pour des fous , eux sont totalement convaincu que cette étude est « biaisé » ( pour reprendre vos termes ) !
    on peut trouver de longues études avec prélèvements d’échantillons , analyses , comparaison des résultats etc.. du doc Hildegarde staninger , dc Karjoo ou doc Wymore , ou bien encore du biologiste mr Citovsky…qui montrent qu’il ne s’agit pas de fibres synthétiques , .

    https://www.youtube.com/watch?v=GoKJ1Bq8VUI

    je ne cautionne pas sur cette vidéo le fait que « les gouvernements nous cachent des choses /complots etc.. » .
    il y a bel et bien un refus de la medecine de reconnaitre ces malades et cette « nouvelle » maladie ..
    on peut comprendre qu’ils soient dépressifs , avec les memes symptomes , il y a des chances que je le serai aussi , et peut-etre meme que je me boirai ou testerai toutes sortes de médicaments/drogues ou traitements pr m’en sortir !
    en ce qui concerne l’étude du CDC , dire que ce sont globalement des fibres textiles n’est pas assez précis , vous ne trouvez pas ? quels fibres ? quelle cellulose ? comment les prélèvements ont été effectué ? etc …
    vous vous souvenez , sur un autre de vos articles , vous affirmez que les résultat du laboratoire analytika ne peuvent pas etre considèré comme « vérité absolue » car selon vous , les prélèvements qui ont été effectué , conservé , analysé sont « peut-etre mal réalisés » , les personnes qui ont récolté les échantillons sont « peut-etre des menteurs » , etc ….
    bref , tout ça pour dire que le CDC n’a « peut-etre pas fait les choses » de la meilleure manière qui soit , que nous ne savons pas si « la méthode scientifique » a été utilisé au mieux ….

    plus le temps ( comme d’habitude !!! ) , alors je vous souhaite une bonne fin d’après-midi !

    • J’ai regardé votre vidéo. Dès le début, il est indiqué qu’elle est présentée comme si elle n’existait pas. Ce n’est pas ce que dit le CDC. Ce dernier indique qu’elle est le résultat de maladies individuelles souvent liés à des troubles psychiques. En d’autres termes, les malades sont éventuellement bien malades mais leur malade n’est pas les morgellons.

      En outre, l’auteur de la vidéo indiqué qu’il n’est « ni médecine, ni scientifique » mais bien « convaincu » que cette maladie existe. Or, en science, la conviction n’a absolument aucune valeur. Si vous envoyez un satellite dans l’espace, qu’importe votre conviction que ça va marcher, si les calculs sont faux, votre fusée va se planter.

      Il est ensuite indiqué que cette maladie est incurable, ce qui est faux puisque les maladies ayant le syndrome d’Ekbom dont les symptômes ressemblent étrangement aux morgellons peuvent être soignés.

      Pour ce qui est du témoignage, outre le fait qu’un témoignage n’est pas une preuve scientifique, celui-ci a particulièrement une petite impression d’argument d’autorité. C’est une scientifique donc elle doit savoir ce qu’elle dit.
      Pourquoi n’a-t-elle pas envoyé ces filaments pour analyses ?

      Avez-vous des liens vers les études qui vont à l’inverse de ce que je dis ? Merci.

  2. L’étude complète est ici, lisez là avant de commenter ça vous évitera de dire des choses fausses, et bon courage, il y a de quoi faire :

    http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0029908

    Et encore une fois le biais de confirmation reportez vous à ma réponse sur les deux autres sujets au lieu de répéter bêtement la même chose partout. A force je ne doute pas que vous finissiez par comprendre la différence entre une démarche scientifique et « croire n’importe quoi du moment que ça va dans votre sens ».

    Bonne soirée.

  3. Christian COMTESSE 13 novembre 2014 à 17 h 42 min

    Si vous peaufinez vos recherchez vous découvrirez que la maladie des morgellons tire son nom d’une peuplade qui se nommait les Morgellons et chez qui on a découvert cette maladie.
    Les premiers écrits sur cette maladie date de 1670.

  4. bonjour .. oui peut-etre que je m’avance un peu vite des fois , je considère que la science ne fait pas tout ..
    je n’avais effectivement pas lu cette partie , uniquement le lien mis plus haut ds l’article !!
    mais merci , je viens de le faire et que découvre-je (!) ???
    alors :
    sur 115 patients , beaucoup ne finirent pas l’étude et seul 41 ont reçu une éval clinique
    cette étude est divisée en plusieurs partie qui n’incluent donc pas tous les patients
    si on prend par exemple les patients consommant des drogues ou de l’alcool ils sont 4 en réalité , sur 36 patients ayant réalisé les tests neuro-cognitifs et psy .
    sur ces 41 patients , 31 avaient des lésions se prètant à la biopsie ou des matériaux présent sur la peau .
    37 biopsies ou prélèvements furent effectué sur des lésions .
    pour ne parler que des fibres , dans 16 de ces lésions , il est écrit : « la plupart » de ces matériaux avaient la caractéristique de la cellulose .
    23 fibres et matériaux ont été prélevé sur peaux intactes de seulement 12 patients .
    :  » Les matériaux ont été en grande partie composé de protéines (83%), PROBABLEMENT peau superficielle ou de la cellulose compatibles avec les fibres de coton (43%), avec une certaine preuve de colorants ( Figures 7 A-B ). Trois échantillons contiennent d’autres matériaux, seul ou en combinaison, notamment de polyamide (nylon PROBABLEMENT); nitrate de cellulose contenant du bismuth (Bi) compatible avec le vernis à ongles ..  »
    ça fait pas mal de probabilité je trouve !!!

    copié collé :

    « Les fibres et les matières récupérées dans la peau de cas-patients ETAIENT EN GRANDE PARTIE COMPATIBLES avec des fragments ou des matériaux tels que le coton peau et ont été soit emprisonnées dans la croûte purulente ou croûtes, SUGGERANT les matériaux étaient de sources environnementales (par exemple, vêtements) ou éventuellement artefacts introduits à la moment de la collecte .. »

    quelles étaient les autres « parties » alors ?
    bref , ce que je veux surtout dire ,c’est que cette étude ne semble pas de grande envergure quand on considère le peu de biopsies, prélèvements , et patients …une maladie telle que celle-là , avec des milliers de cas de par le monde devraient peut-etre etre étudié à plus grande echelle …
    maintenant , si vous pensez que cette étude est « plus scientifique » que celle du doc Hildegarde staninger , c’est votre droit , et vous avez en plus raison peut-etre .. mais les faits sont là :

    http://le-ciel-nous-tombe-sur-la-tete.com/medias/dossiers-pdf/analyses-et-sante/

    et un blog sur lequel je suis tombée il y a peu :

    http://morgellon.over-blog.com/article-morgellon-s-une-maladie-d-extraterrestres-105833938.html
    en y rejetant un oeil , je pense que vous allez trouver de quoi rire ce soir !! je répète pour ceux qui ne le save pas , je ne cautionne absolument pas certains délires de paranoia collectives par exemple ou de « dépopulations massives » !! quoi que !!! (ahaha)
    mais cette maladie a l’air bien reelle pourtant !

    • On va un peu la refaire ça ne fera que la XX em fois.

      On va un peu repartir sur Analytika puisque à l’origine c’est une dame malade qui croient être atteinte des « Morgellons » qui a demandé les analyses :

      1 – Le rapport d’analytika est discutable car il manque de précision au sujet de la récolte des filaments, de plus il n’est absolument pas la preuve que ces filaments viendraient des avions, il est juste dit hypothétiquement que ça pourrait être (ce que contiennent les fibres), une pollution issue de la combustion du carburant dans les turbo-réacteurs d’avions… Ce n’est pas une affirmation, et en aucun cas ça n’a de rapport avec les contrails (que vous vous obstinez a appeler « Chemtrails »).

      2 – Les fibres qui flottent dans les air de façon saisonnière, sont des soies d’araignées qui se déplacent de cette manière… Ça ne date pas d’aujourd’hui, ni même d’hier… Ajouté a cela des poussières sédimentables… Tout ça est connu depuis fort longtemps. Ces soies peuvent être contaminées par la pollution ambiante, et le sont même très certainement. D’autres analyses en laboratoire ont été faites et démontrent qu’il s’agit bien de soies animales. A quoi bon chercher un lien avec les traînées de condensation dans le ciel on se demande…

      3 – Comment et par quel moyen est fait ce rapprochement entre des fibres récoltées sur le sol et des avions qui volent en haute altitude ??? Mystère ! Mis a part dans les affirmations erronées de partisan de cette théorie, il n’y a aucun lien qui a pu être mis en évidence.

      4 – Des gens font un rapprochement avec leur maladie et des « chemtrails » qui créeraient des fibres qui retomberaient partout sur terre alors qu’il n’y a jamais eu la moindre preuve de l’existence même des « chemtrails »… Et pour cause, ce ne sont que des traînées de condensation qui sont issus d’un simple phénomène physique connu de longue date.

      5 – il existe des maladies qui ont exactement les mêmes symptômes que ces fameux « Morgellons » et qui sont des délires de parasitoses, tels que le Syndrome d’Ekbom…

      6 – des études ont démontré que les gens qui pensent avoir cette fameuse maladie des Morgellons ont en fait un délire de parasitose.

      - Ces gens n’ont pas besoin que gens qui croient a des stupidités viennent rajouter à leur souffrances en leur mettant des bêtises en tête. Ce qu’ils ont besoin c’est de prendre conscience de ce qu’est réellement leur mal afin d’être pris en charge sérieusement et de le faire soigner correctement.

      - Il serait temps que les gens qui jouent a ce jeu prennent conscience qu’a trop vouloir confirmer par tous les moyens et toutes les tricheries possibles leur théorie qui ne tient pas la route un seul instant, ils font plus de mal que de bien, même s’ils sont convaincu du contraire.

      P.S : Je ne remet pas les liens, je les ai déjà mis partout dans les discussions qu’on a eu, alors vous avez du les voir j’imagine. ;) Inutile de répéter une fois de plus.

      Bonne soirée.

  5. bonjour ;
    je vais faire vite moi aussi , 30mn devant moi !
    oui vous vous répètez , je suis désolée j’en suis la cause !
    je voulais surtout que vous commentiez l’étude faite en amérique du doc hildegarde stalinger qui est le 2eme pdf .. http://le-ciel-nous-tombe-sur-la-tete.com/medias/dossiers-pdf/analyses-et-sante/#afficher-le-pdf

    je ne nie pas le fait que ce rapport ou celui d’analytika sont discutables car ils manquent de précision , mais ça ne veut pas dire que leurs résultats sont erronés , mensongers ou « tous biaisés » !
    ce n’est pas parce que le cdc ou le nbkc donnent accès à toutes leurs démarches , façon de prélever etc que je vais forcément croire ce qu’ils avancent ..
    surtout en considèrant le peu de cas étudiés , face aux nombres de gens se disant atteint de cette maladie étrange !
    nous n’étions pas sur place , nous ne savons pas quels sont leurs interets premiers , si effectivement sur une 40taine de patients ( au lieu de 115 ) ils n’étaient pas tous atteint d’une maladie déjà connue ( parasitose etc ) , si leurs conclusions , leurs prélèvements , leurs analyses n’étaient pas orientés , et donc pas basés sur des recherches qui auraient permis d’établir qu’il s’agit d’une nouvelle maladie ( biais en quelque sorte ) ….
    vous allez me prendre pour une folle à force , je le sens !!
    je ne le suis pas pourtant à priori , ni parano , et c’est justement parce que je ne veux pas gober tout et n’importe quoi que je m’interroge , autant sur la bonne foi , la sincèrité , la façon d’analyser , ou de traiter une info , de détourner l’attention avec de beaux discours ou de belles études bien détaillées …etc !!

    comment savez-vous que c est une dame atteinte de « morgellons » qui est à l origine de la recherche du labo analytika ? il me semble que la 1ere étude est faite sur 4 échantillons de filaments aéroportés récoltés à 4 endroits différents . la 2eme oui peut-etre , est-ce le reportage sur la 3 qui vous fait penser ça ( je ne l’ai pas vu ) ?

    je me disais aussi en vous lisant que vous et « stopchemtrail » n’etes pas tout à fait d’accord au sujet des filaments qui tombent du ciel:

    vous dites donc que ces filaments sont des soies d’araignées qui apparaissent de façon saisonnière ( d’ailleurs , on peut en voir à toutes saisons ..alors qu’il est dit que c’est en automne .. »le plus souvent » oui je sais !! )
    et votre « ami » ( je préfère ça à stopchem.. ! ) lui dit qu’il se peut très bien que ces filaments soient le résultat de la combustion à la sortie des réacteurs , mais que ça n’a rien d’extraordinaire ni ne prouve l’existence des chemtrails (ce qui est vrai en passant !! )

    alors faudrait se mettre d’accord !!! pourquoi je ne pourrai pas dans ce cas à mon tour donner mon avis personnel :
    oui il y a des soies d’araignées , qui peuvent etre pollué malheureusement à cause de l’homme , oui il y a des filaments consécutifs aux trafic aérien , oui des études ont été faite ( avec + ou moins de détails donnés sur la méthode de prélèvements ou conservation ) , certaines ( celle que vous m’avez donné en lien , c’est dommage que je ne lis pas l’anglais , ou très mal car je ne comprend rien, à part qu’elles sont anciennes non ? ) ont concluent à des soies d’araignées ,et d’autres à des polymères résultant peut-etre de la combustion des réacteurs d’avions .. en indiquant clairement pour toutes les analyses ( analytika ) que ces filaments contiennent tous des perturbateurs endocriniens … les soies d’araignées et filaments aéroportés se ressemblent , il doit etre difficile à l’oeil nu de les différencier …
    ce qui serait utile , c’est de refaire certaines expériences qu’on trouve sur le net , mais avec plus de minutie , c’est à dire récolter une « vraie » soie d’araignée qui est transporté par les vents d’automne ( et non une vieille ou fraiche toile d’araignée , vu qu’il y a des soies différentes ) et un filament aéroporté ( pas évident de faire la différence entre les deux mais je pense que pour un expert en araignée ça doit pouvoir se faire !!! ) puis refaire donc l’expérience de les bruler , ainsi que pourquoi pas des analyses pour tenter de les différencier …
    qu’en pensez-vous ? ce serait pas mal , on arriverait peut-etre à se mettre d’accord tous les trois !!!!

    les résultats des analyses des cas morgellons en amerique montrent que ce ne sont pas des fibres textiles ,n i une maladie telle que la parasitose ou syndrome d ekbom ; et les 2 études que vous présentez montrent le contraire .. qui croire dans ce cas ? l’étude la plus détaillé ? la plus orienté ? la moins biaisé ? celle qui travaille main dans la main avec l’oms ou le gouvernement , ou celle qui est indépendante ? un esprit critique et scientifique tel que vous suivra celle du cdc par exemple , mon esprit ( que je ne saurai définir , un peu naive vous pensez ? ) suivra celle de mme staninger …
    je ne devrais pas peut-etre , mais c’est ainsi , toujours pas convaincue par vos arguments !! mais la discussion est interressante , car c’est vrai qu’il faut savoir regarder des deux cotés du miroir , au moins nous avons le mérite de donner l’opportunité aux visiteurs de ce site de le faire ( je sais bien que vous auriez préfèré que seul votre coté soit mis en avant , mais ne vous en faites pas , vous défendez très bien votre cause , mieux que moi j’en conviens !! )
    sur ce , bonne après midi , bien pluvieuse chez moi au passage !

  6. mais il y a au moins un rapport de labo officiel,fait au Québec, indiscutable, signé, répandu aux intére3ssés obtenu légalement, qui existe bien et fait du chemin maintenant. Encore un peu de temps et vous le verrez, les sceptiques seront con…con…confond…confondus. faudra qu’ils ravalent et rient jaune…et ce n’est que le début .

  7. Merci pour l’info Capitaine, je suis preneur aussi de ces infos trés importantes.
    Qu’on se dise bien qu’un éveil est en cours au sujet des Manipulations des Maîtres de l’Empire, dont la persecution va s’accentuer au fur et à mesure de cet éveil…(à tous les niveaux, santé, économie, conflits,…).

    Je suis content de constater que des gens aux idées alternatives, donc subversives pour le système, viennent échanger sur ce blog, precisons que c’est le système en général qui refuse ces échanges en faisant taire les gens, avant ceux qui proclament des vérités et qui ne demandent qu’à les divulguer par la discussion.

    D’où d’où le fait qu’ils s’arrangent pour classifier de plus en plus le « conspirationnisme » comme phénoméne sectaire, et trés bientôt il sera amalgamé au Terrorisme (imminent désormais) par je ne sais quel évenement majeur ou tour de passe passe idéologique qui en convaincra malheureusement plus d’un (j’ai d’ailleurs vu un reportage minable là dessus sur BFM WC la semaine derniere lol).
    Nous sommes prévenus.

  8. Des études menées depuis des années, il ressort que les produits nébulisés dans l’atmosphère touchent certains synapses mettant en relations des neurones dans une zone particulière du cerveau, celle où se trouve l’égo. Les plus atteints présentent des troubles cognitifs tels que le besoin d’être sur le devant de la scène ou derrière une caméra, surtout la leur, même s’ils savent qu’ils sont peu cultivés et qu’ils sont la risée de la plupart des gens sensés. Ils pérorent des heures en disant tout et n’importe quoi, ont des besoins irrépressibles de dénigrer ceux qui ne pensent pas comme eux, de soumettre à leurs envies de faire du mal des suiveurs encore plus atteints qu’eux, déposent procédures sur procédures et vont jusqu’à organiser des repas dans la rue pour importuner des opposants. D’ailleurs, cette maladie qui s’appelait la maladie des Morgellons porte un autre nom maintenant pour désigner l’individu qui en est arrivé au stade ultime ci-dessus décrit. Je laisse tout un chacun en chercher le titre.


Laisser un commentaire

Gavottelapoulette |
Un collectif pour Breteil |
Sanspapiers87 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Depression Ultime
| Serrurierparisscr
| lamerdeenpetitscarres