06 novembre 2014 ~ 1 Commentaire

Non, ce pilote n’a pas oublié d’éteindre l’épandage des chemtrails

Depuis quelques mois traine sur internet la vidéo ci-dessous où l’on peut voir un avion atterrir de nuit et dans le brouillard. La spécificité de cet atterrissage réside dans les trainées qui suivent les ailes de l’avion. Il n’en a pas fallu davantage pour que les partisans de la théorie des chemtrails l’utilisent comme preuve irréfutable de l’existence des épandages. La vidéo en question :

Image de prévisualisation YouTube

Evidemment, la raison pour laquelle des trainées semblent sortir des ailes de l’avion n’a rien à voir avec les chemtrails et est en réalité un phénomène tout à fait explicable. En aéronautique, on appelle ça la turbulence de sillage, voire plus précisément le tourbillon marginal. En anglais, ce phénomène ce nomme Wake Vortex et est très bien connu puisqu’il est à l’origine de certains accidents d’avion. L’entreprise Thalès a d’ailleurs travaillé pour prévenir ces accidents comme on peut le voir ici.

De très nombreuses photos de ce phénomène peuvent être vues sur le Flickr de Steve Morris. Plusieurs vidéos permettent aussi de voir ce phénomène de jour et avec des points de prise de vue différents :

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Ainsi, on passe d’une vidéo présentant soit-disant une preuve irréfutable de l’existence des chemtrails à une multitude d’exemples permettant de voir que ce phénomène est parfaitement connu et n’a rien à voir avec d’éventuels chemtrails. Si ces trainées (qui de toute façon ne sont pas persistantes) étaient des chemtrails et que les pilotes avaient en effet oublié d’éteindre leur épandage, il faudrait que les commanditaires de ce complot pensent sérieusement à renvoyer les pilotes qu’ils utilisent, et il n’y en aurait pas qu’un à virer.

Une réponse à “Non, ce pilote n’a pas oublié d’éteindre l’épandage des chemtrails”

  1. Comme j’habite depuis toujours à proximité d’un grand aéroport, j’ai pu voir ce phénomène – très joli au demeurant – des dizaines de fois, et ceci même lorsque j’étais gamin et qu’avec mon père on allait regarder les avions atterrir… Il y a plus de trente cinq ans en arrière.


Gavottelapoulette |
Un collectif pour Breteil |
Sanspapiers87 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Depression Ultime
| Serrurierparisscr
| lamerdeenpetitscarres