26 octobre 2014 ~ 6 Commentaires

Pourquoi certaines trainées persistent plus que d’autres ?

L’une des incompréhensions majeures qui fonde la théorie des chemtrails est la différence visible entre les différentes trainées blanches visibles dans le ciel. Parfois, les avions ne font aucune trainée, d’autres fois, ils en font de très courtes qui se dissipent en quelques secondes, d’autres restent plusieurs minutes et certaines plusieurs heures ou jours. Comment expliquer ces différences ?

On explique la formation de contrails par le dégagement par les réacteurs de fines particules d’eau et d’aérosols forment les gaz d’échappement. Ils sont à ce moment très chauds mais rentrent en contact avec un air froid voire très froid. Ces particules restent à l’état liquide ou gèlent tout en restant en suspension dans le ciel, exactement comme les nuages. Ces trainées peuvent d’ailleurs se transformer en cirrus, des nuages composés de cristaux de glace.

Mais cela n’explique toujours pas pourquoi il y a une différence de durée entre différentes trainées. En réalité, la persistance des traits blancs est tout à fait variable. La théorie des chemtrails les divise en deux groupes : ceux qui disparaissent quasiment immédiatement et ceux qui restent au moins plusieurs dizaines de minutes. Pourtant, toutes les durées de persistance existent et une division si simple et arbitraire n’est pas le reflet de la vérité. Dans quelle catégorie doit être placé une trainée durant cinq à dix minutes ?

La persistance des trainées peut varier simplement à cause des conditions de l’environnement dans lequel elles sont produites. Les avions qui produisent de longues trainées sont à une altitude assez haute pour traverser de l’air avoisinant les -40°C, avec une forte humidité et généralement avec un vent assez faible permettant une faible dissipation des trainées. Ce phénomène peut être mieux appréhendé en voyant cette vidéo où l’on voit la congélation instantanée d’une eau bouillante au contact de l’air se trouvant être à environ -40 °C. Les trainées les plus courtes peuvent à l’inverse disparaitre notamment car la chaleur de l’air ambiant fait fondre ou évaporer les cristaux de glace et gouttes sortant des réacteurs de l’avion. L’air étant plus ou moins chaude en fonction de l’altitude de l’avion. La composition du carburant ou l’épandage d’un produit chimique particulier ne sont pas utiles pour expliquer la formation ou non de trainées de condensation comme on peut le comprendre si l’on connait le principe du rasoir d’Ockham.

En outre, certains avions volant en même temps dans le ciel peuvent avoir des trainées différentes, l’une ayant une persistance que l’autre n’a pas. Cela s’explique là encore par la différence d’altitude entre les deux avions voire par d’autres facteurs comme une différence des courants d’air mais certainement pas parce que l’un diffuse des produits chimiques alors que l’autre non.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter cette page.

6 Réponses à “Pourquoi certaines trainées persistent plus que d’autres ?”

  1. Bonjour,

    Je m’intéresse à cette théorie des chemtrails depuis quelques temps et votre site apporte des éléments de réponse à quelques unes de mes questions.
    Je voulais avoir votre avis sur ceci svp :

    « Au cours de la matinée, le ciel bleu du lever du jour se couvre progressivement d’un voile gris. En cause les traînées de condensation. Celles-ci commencent par former une traînée de fins nuages type cirrus, puis par un effet de contamination INEXPLIQUÉ à ce jour, des voiles nuageux se forment entre et autour de ces cirrus. Ce nouveau phénomène tend à s’amplifier dans de nombreuses régions du monde. »
    http://www.dailymotion.com/video/xp51gc_au-coeur-des-nuages-les-trainees-d-avions_tech?start=163
    Les journalistes d’ARTE n’ont pas trouvé d’explication à ce phénomène.

    J’ai lu aussi sur un site éducatif hébergé par la NASA que des chercheurs s’intéressaient à ce phénomène « Quand les contrails persistent après le passage d’un avion ils sont qualifiés de nuages, et intéressent fort les chercheurs. Dans certaines conditions, les nuages initiés par le passage d’un avion peuvent s’étendre petit à petit jusqu’à couvrir le ciel entier. »

    Avez vous trouvé une explication à cette formation de voiles nuageux pouvant recouvrir une partie du ciel? Merci!

    • Comme l’indique votre seconde citation, les trainées de condensation ne sont pas différentes des nuages. On pourrait dire que les avions forment des nuages de la même manière que les bateaux forment des vagues.

      Avez-vous consulté la partie consacrée à la formation des trainées de condensation sur la page wikipédia ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Tra%C3%AEn%C3%A9e_de_condensation#M.C3.A9canisme_de_formation

      Les trainées, une fois crées, se répandent dans le ciel avec le vent. Elles s’étendent et forment donc des voiles nuageux. Il est aussi possible qu’avec le mécanisme de création de ces trainées, cela déclenche également le mécanisme de création des cirrus, en plus du fait que les trainées de condensation deviennent elles-mêmes des cirrus.

      Donc de mon point de vue, c’est un ensemble de facteurs qui fait que ces voiles nuageux ce forment : les trainées s’étendent avec le vent et deviennent elles-mêmes des cirrus puis entrainent éventuellement la création d’autres cirrus.

      • Oui j’ai déjà consulté cette page. Mais ce qui m’étonne, c’est qu’aujourd’hui, l’homme semble connaître suffisamment le climat pour pouvoir le modifier mais il n’a pas encore trouvé d’explication scientifique à ce phénomène qui peut paraître banal.
        Sur la page wiki, on constate simplement que ces traînées de condensation forment des voiles nuageux persistants mais voilà, pas plus de précisions. Ils disent que cela dépend des conditions de pression, température, vent.
        Enfin voilà pour cette question :) . Mais j’en ai une autre que je vais développer dans un autre commentaire.

  2. http://science-edu.larc.nasa.gov/SCOOL/Francais/cldtype-fr.html
    voilà le lien du site hébergé par la NASA que j’ai oublié de poster dans ma réponse (si vous pouvez le copier coller dans ma question, car je ne peux pas éditer ma réponse, merci)

  3. Que pensez vous de la déclaration de Kevin Lollis sur KTVL News10 (présentateur météo). Il semble soulager sa conscience en pleine présentation de la météo.
    http://www.dailymotion.com/video/xcx5mn_presentateur-meteo-denonce-les-epan_news

    Et j’ai aussi ce passage vidéo :
    Dans le dernier 1/4 d’heure (à 1h16), le réalisateur de cette enquête va à la rencontre des élus du Congrès. Tous fuient les questions, ou répondent qu’ils ne savent pas ce qu’est la géo ingénierie. Le réalisateur pose la question à un représentant du Tennessee, (à 1h22 et 20sec) « Si on peut vous procurer les preuves qui montrent que ces programmes sont déjà en cours, est ce que vous voudriez en parler publiquement? ». (ils y vont peut être au bluff, j’en sais rien)
    L’élu répond : « je ne soutiens pas le déploiement ACTUEL, je pense que nous avons besoin de davantage de recherches… « .
    https://www.youtube.com/watch?v=_J2VmmmQP0w

    Merci!

    • Désolé pour le délai de réponse, j’ai eu plusieurs contre-temps.

      Pour la première vidéo, comme souvent le titre ne colle pas avec le contenu. Le titre laisse penser qu’il parle d’épandages généralisés alors qu’il parle bien d’un cas spécifique et exceptionnel. Il le dit lui-même « nous avons ici une situation inhabituelle ». Il parle également d’actions militaires qui ont parfois lieu, rien d’incroyable ici. On veut faire passer des entrainements militaires ponctuels et isolés pour une preuve d’un épandage massif.

      Pour la seconde vidéo, j’ai surtout regardé le passage précisé à 1h22. Déjà sur la forme ce que je note c’est que la personne interrogée semble faire pas mal de langue de bois et essaye d’aller dans le sens des questions. Il sait qu’il est interrogé et filmé donc il essaye d’avoir une position assez consensuelle. Quand il dit qu’il ne soutient pas le déploiement actuel, on ne peut pas savoir précisément à quoi il se réfère. La discussion semble être axée sur la géo-ingénierie, pas sur les chemtrails, donc là encore, on ne peut pas extrapoler pour parler d’épandages massifs et globaux. De même qu’il indique juste avant qu’il n’y a pas de preuves flagrantes de tels épandages, ce serait donc tout à fait contradictoire qu’il affirme ensuite qu’ils ont lieu.
      Donc pour moi, il parle bien de la géo ingénierie à échelle locale (effectivement utilisée) pour laquelle il faut plus de recherches pour ne pas qu’il y ait de conséquences au-delà du pays qui l’utilise.


Laisser un commentaire

Gavottelapoulette |
Un collectif pour Breteil |
Sanspapiers87 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Depression Ultime
| Serrurierparisscr
| lamerdeenpetitscarres